RÉDUIRE LE SUCRE: Les 4 ASTUCES de la Nutricuisine

Astuces pour réduire sucreLe sevrage du sucre

Le sucre c’est le carburant du cerveau aussi, et je dirais surtout! Comment changer un comportement alimentaire, quand le cerveau, dont une des fonctions biologiques est de gérer le comportement, est lui-même atteint! Faudrait comprendre et connaître le mal, pour pouvoir le combattre. Nous cherchons des alternatives depuis 60 ans, qu’est ce qui a changé depuis, qui nous ferait croire que nous trouverons de meilleures alternatives qu’il y’a 10 , 20 ou 30 ans?  Je me prête au jeu d’Isabelle en vous  proposant  des outils sans passer par un millier d’explications comme elle aime me le répéter.

1- Admettre sa consommation

En comprenant les besoins de notre cerveau, et en les comblant, le cerveau ne vous enverra plus de message de manque de sucre. Ces messages qui vous incitent inconsciemment à consommer des sucreries disparaitront de votre quotidien, vous libérant de votre addiction, sans effort. Car tant que l’envie de sucré est générée par votre cerveau, vous êtes sucromane. Tout comme un héroïnomane, vous êtes malade, et ne pourrez vous en sortir, que si vous admettez cet état de fait.

2-Manger des collations 3 ou 4 fois par jour

Il ne faut pas grignoter entre les repas! Il faut consommer 3 à 4 collations par jour! Il y’a de quoi perdre son latin. Le bon message c’est qu’il faut prendre une collation entre 2 repas, et une collation après le souper, si le coucher intervient 3 à 4 heures après le souper. Le message à retenir c’est qu’il faut éviter la faim, autant que la soif, manger avant d’avoir faim, en fonction des activités à accomplir, et boire avant d’avoir soif. Dit comme ça, d’aucuns me diront la palisse n’aurait pas dit mieux!

3-Introduire des grains entiers dans son alimentation

Le sucre se trouve en quantité adéquate dans les grains (qui n’ont rien à voir avec ce que l’industrie appelle CÉRÉALES). La teneur en sucre des grains est variable, mais ce sont les seuls aliments qui contiennent du sucre dans un ratio qui correspond à nos besoins. Autrement dit en consommant des grains entiers tous les jours, et même deux fois par jour, nous nous assurons de combler nos besoins en sucre, évitant ainsi les rages de sucre. Or mis à part le riz, et parfois le quinoa, combien de fois par semaine consommons-nous des grains entiers?

L’avoine sous toutes ses formes tient le palmarès en 1re place, outre le sucre, de multiples substances bienfaisantes font de l’avoine un super aliment. Les chevaux sont nourris à l’avoine et l’on n’a rarement vu de cheval obèse! Le kamut, le seigle, l’épeautre, le sarrasin, l’amarante, le sorgo, le quinoa sont tous de bonnes alternatives.

4-Reprogrammer ses perceptions

La langue d’un sucromane a un seuil élevé de tolérance au sucre, car ses papilles gustatives sont habituées à un haut taux de sucre. Une boisson très sucrée pour un individu normal paraitra peu ou moyennement sucrée pour un sucromane. Une question de perception. Comme le goût s’éduque, une personne à la dent sucrée comme on dit pourrait baisser son seuil de tolérance au sucre, sans qu’il y’ait péril en la demeure.

Quant à notre café sucré du matin, la méthode proposée à l’école est inspirée de la théorie de la relativité d’Einstein : avant de sucrer votre café, goutez-y. L’amertume ressentie vous permettra de moins sucrer votre boisson, car l’amertume va baisser votre seuil de tolérance au sucre, en appliquant ce principe à toutes vos préparations sucrées vous pourrez graduellement diminuer votre dose de sucre sans trop de peine.

 

 

2 commentaires sur “RÉDUIRE LE SUCRE: Les 4 ASTUCES de la Nutricuisine”

    1. Super, je suis là si vous avez des questions face à votre cheminement. Bonne route vers une meilleure qualité de vie.

Laisser un commentaire