Nanoparticules dans notre alimentation, bien ou pas?

objects-907272_1920Les dioxydes de fer, de cuivre de zinc ou de titane, ça vous dit quelque chose? Et bien cela devrait. Les fameux additifs alimentaires précédés d’un E, E171 pour le dioxyde de titane, un produit issu de la nanotechnologie, tellement petit qu’il traverse toutes les barrières jusqu’à la cellule elle-même. Très utile contre le cancer ou il faut agir sur la cellule elle même, par contre très dangereux dans l’alimentation de l’homme, qui en consomme tenez-vous bien 8000 000 tonnes par année. Et combien d’études ont été faites sur l’homme, pour valider ou infirmer leur innocuité sur les humains?

Lire aussi: Les nanoparticules, un nouveau scandale sanitaire?

 

 

Laisser un commentaire