POUR MAIGRIR, MANGER MOINS ET BOUGER PLUS?

Survol de la théorie de la minceur, ou du surplus de poids, c’est selon.

Depuis quand les spécialistes de la santé soutiennent que pour maigrir, il faut moins manger et bouger plus? Je ne peux dire le nombre de fois que j’ai du répondre a cette question, j’ai donc décidé de mettre noir sur blanc  la réponse.

 

Par le passé, pas si passé que ça le chef cuisinier corpulent avait la tête de l’emploi, disait-on. Aujourd’hui inconsciemment, un chef de type sanguin, jovial d’apparence rougeoyante, aux muscles disparaissants inspire plus de confiance, il représente même la preuve vivante de sa bonne chaire.

Par le passé pas si passé que ça, la corpulence était associée à une bonne fourchette, au confort matériel et au statut social, mais aussi et surtout à une bonne santé physique, cependant c’est pas demain la veille que les régimes amaigrissants fleuriront en Afrique par exemple.

Les recommandations pour maigrir il y a 2500 ans.

Par le passé vraiment passé, quand le surplus de poids commençait à entraver les activités quotidiennes, il devenait néfaste pour la santé. Voilà donc comment le père de la médecine le célèbre Hypocrate conseillait ses patients souffrants de surplus de poids, il y’a de cela deux mille cinq cents ans.

⋅Rester nu aussi souvent que possible.
⋅Ne pas prendre de bain.
⋅Dormir sur un lit dur.
⋅Faire de l’exercice ou des travaux de force, avant de manger.
⋅Ne manger que lorsqu’on halète de fatigue.
⋅Consommer des plats riches en graisses, avec des assaisonnements gras, de telle sorte qu’on est rassasié avec peu de nourriture.
⋅Ne pas boire avant les repas, sauf du vin dilué et pas trop froid.
⋅Absorber des aliments secs, en raison de leur construction humide.
⋅Si on a un tempérament sanguin, une apparence rougeaude et des muscles lâches, ne manger qu’une seule fois par jour.

En résumé, pour maigrir manger moins et bouger plus, la même méthode depuis 2500 ans!

Einstein disait la folie c’est de faire la même chose en espérant un résultat différent. Alors je persiste et je signe: qu’est-ce qui fait croire à l’humanité, à toutes les communautés scientifiques de ce monde et du monde passé que manger moins et bouger plus peut aider à maigrir aujourd’hui, alors que cela ne l’a pas fait depuis plus de deux mille ans!  
D’après la Nutricuisine, le surplus de poids est un faux problème, il surviendrait plutôt quand le corps n’arrive plus à subvenir à ses besoins de bases à force de combattre tous les dérèglements alimentaires. Je creuse tous les aspects de la question lors de la nouvelle formation Nutri-Poids conçue pour les femmes actives. Comprendre pourquoi le corps grossi pour maigrir est l’approche pédagogique exploitée pour transmettre l’autonomie tant alimentaire que culinaire.
Vous avez besoin de soutien, rejoignez la communauté Nutri-Femmes  ma complice au travail comme dans la vie a créé ce groupe afin de stimuler un sentiment d’appartenance, propice à l’échange et au soutien entre femmes qui courent toute la journée et qui décident de se choisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *